Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Tous les Canadiens peuvent adhérer à la Légion et ainsi appuyer nos anciens combattants

Article
Article Affiché le

All Canadians Can Join the Legion and Support Our Veterans


			

Depuis leur jeune âge, tous les Canadiens connaissent la signification du coquelicot.

Cette petite fleur rouge est l’emblème public et personnel du service de nos anciens combattants et de leur sacrifice pendant les périodes de conflit, tant antérieures qu’actuelles. Lorsque nous portons un coquelicot, assistons à un service commémoratif, observons un moment de silence et plaçons une couronne sur un cénotaphe, nous célébrons, honorons et veillons à garder en mémoire le cadeau précieux que les anciens combattants nous ont offert. La Légion royale canadienne est la force motrice de ce mouvement.

Comptant 1 400 filiales d’un bout à l’autre du pays, la Légion travaille sans relâche, tout au long de l’année, pour appuyer les anciens combattants, ainsi que les militaires qui servent toujours.  Elle recueille et distribue des fonds utilisés pour obtenir des médicaments, de la nourriture et du logement, combler des besoins communautaires et plus encore. De plus, elle maintient une présence publique, prône le souvenir et mobilise ses membres – maintenant au nombre de 270 000.

Comme on peut s’y attendre, ses membres regroupent surtout des anciens combattants et leur famille. Or, vous pourriez être étonnés d’apprendre qu’on peut s’y inscrire sans avoir d’affiliation militaire.

Selon Mme Nujma Bond, gestionnaire des communications de la Légion, 25 pour cent des membres de la Légion n’ont aucun lien de famille avec un ancien combattant. « Les gens adhèrent à notre organisation parce qu’ils croient réellement en notre mission », dit-elle, « ...soit venir en aide aux vétérans, être au service de nos collectivités et promouvoir le Souvenir ».

 La Légion tient particulièrement à rejoindre et à mobiliser les jeunes. En 2018, elle a lancé l’initiative Les Cloches de la paix pour commémorer le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Dans le cadre de cette initiative, les élèves sont invités à effectuer une recherche sur un vétéran donné et à placer un drapeau sur sa tombe. « En se familiarisant avec un vétéran, quelle que soit sa branche de service », explique Mme Bond, « ils se familiarisent aussi les événements qui ont façonné leur pays ».

La préservation de l’histoire et la protection du patrimoine sont des mandats que la Légion a en commun avec Arbor Memorial. Comme le dit Mme Bond : « Il y a souvent une relation très étroite entre la Légion, les membres de ses filiales et les cimetières locaux en raison du lien commun qui les unit au chapitre du patrimoine familial et, plus particulièrement, du patrimoine militaire. Les initiatives ou commémorations organisées à l’intention des anciens combattants sont souvent le fruit d’un effort concerté. »

En plus d’acheter un coquelicot en novembre (maintenant aussi offert en format numérique), comment pouvez-vous manifester votre appui aux anciens combattants tout au long de l’année?  Voici quelques idées : 

  • Adhérez à la Légion en allant sur le site http://www.legion.ca ou en visitant votre filiale locale.
  • Faites du bénévolat pendant les diverses activités organisées localement, comme les souper communautaires ou les soirées de jeux de société, ou offrez de rendre visite à d’anciens combattants.
  • Prenez un moment pour marcher dans un cimetière local et vous arrêter devant le lieu de repos d’un soldat mort à la guerre, un cénotaphe ou une plaque.
  • Assistez à des services commémoratifs.
  • Lisez les noms inscrits sur un Mur du Souvenir en prenant un moment de réflexion.

Catégories : commémorations

Catégories des blogues