Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Quatre façons de réduire le stress des funérailles

Article
Article Affiché le

Four ways to reduce funeral stress


			

Les funérailles sont toujours assez pénibles, mais il y a quatre façons d’en alléger le stress :

1. Même quand le décès est soudain, vous disposez de plus de temps que vous le croyez.
L’une des plus grandes causes de stress entourant la planification des funérailles – surtout lorsque le décès est inattendu – réside dans la rapidité avec laquelle il faut agir. Ce pourrait être extrêmement stressant et frustrant de tenter d’organiser des funérailles en quelques jours. Or, vous avez plus de temps pour le faire que vous le pensez.

Bien que certains aspects exigent effectivement une attention immédiate, la date et les arrangements funéraires peuvent être déterminés selon votre horaire, dans la mesure du raisonnable. (Certaines religions, comme le Judaïsme, font exception à cette règle, car elles imposent des échéanciers très stricts pour l’inhumation.) La succursale Arbor Memorial près de chez vous peut vous fournir des conseils d’experts sur ces exigences spécifiques.

2. Préparez votre famille en obtenant des renseignements à l’avance.
Pour de nombreuses familles, les discussions entourant le décès et la planification des funérailles sont déplaisantes. Même dans les familles où un membre souffre d’une maladie terminale, l’idée de parler des arrangements funéraires est souvent considérée comme étant morbide, ou comme une indication que la famille « perd espoir » quant au rétablissement de la personne en question.

Votre succursale locale d’Arbor Memorial  peut vous fournir des documents et des renseignements sur la planification pour permettre aux familles de réfléchir à la planification d’une façon calme et paisible, dans l’intimité de leur foyer. Lorsque vous parlez des options, évaluez les choix et songez aux façons de dire adieu à un être cher, votre perspective des funérailles peut radicalement changer. Celles-ci ne seront jamais entièrement exemptes de stress, mais le fait de savoir à quoi vous attendre peut grandement l’alléger.

3. Planifiez à l’avance (même presque à la dernière minute) si vous le pouvez.
Le fait de remettre à votre famille un plan pour vos funérailles pourrait être un cadeau fort apprécié, puisqu’elle n’aura pas à s’inquiéter des détails et pourra se réunir sans distraction pour vivre son deuil.

Souvent, une grande cause de stress, au moment de planifier des funérailles, découle du fait que les membres de la famille ont des idées forts différentes concernant les « volontés de maman ou papa »  Des désaccords peuvent survenir sur le choix de l’inhumation ou de la crémation, le type de cercueil, le genre de service, le type de monument, le moment de la tenue du service et le montant à payer pour le tout.

Fait ironique, ces désaccords surviennent souvent dans les familles les plus unies, dont les membres ont des idées bien arrêtées sur les façons d’honorer leur être cher. Communiquez avec nous pour savoir comment créer un plan de funérailles, que vous recherchiez un plan simple ou un plus détaillé.

4. Prenez contact avec un prêtre ou conseiller spirituel pour aider votre famille à traverser cette période difficile.
La fin de la vie est une étape difficile à traverser et, pour de nombreuses familles, les conseils d’un membre du clergé sont fort utiles.  Même pour les familles qui ne pratiquent pas activement une religion, ces conseils et ce soutien peuvent s’avérer très réconfortants. De plus, de nombreuses familles ont besoin de conseils sur les traditions religieuses observées par leurs parents et sur celles qu’elles désirent honorer.

Catégories : deuil, funérailles

Catégories des blogues