Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Des services et ressources pour vous aider à passer à travers

Article
Article Affiché le

Helping You Cope: Grief Support Services and Resources


			

Souvent, le deuil est une réaction à retardement. Lors du décès d’un être cher, on se tient occupé en préparant les funérailles. Les parents et amis se mobilisent pour nous offrir soutien et confort. Les obligations de liquidateur et les autres tâches financières remplissent aussi notre temps.

Lors d’un décès, ces tâches aident bon nombre d’entre nous à faire face à la situation, explique Margret Burnside, coordinatrice du soutien au deuil au salon funéraire Kelly d’Ottawa. « Mais, éventuellement, il faudra composer avec le deuil – c’est inévitable ».

La lecture de livres sur l’autothérapie peut représenter une bonne première étape. Dr Alan Wolfelt est un auteur bien connu et éducateur en matière de deuil qui offre des livres et d’autres ressources aux adultes, aux enfants, aux adolescents et aux conseillers en deuil. On peut facilement se procurer ses ouvrages en ligne ou à la bibliothèque. Certains salons funéraires, comme la Maison Kelly, ont même des bibliothèques sur place.

Sur le plan émotionnel, vous gagnerez sans doute à parler à d’autres personnes qui traversent une situation comparable. Votre salon funéraire peut vous aider à repérer un groupe de soutien – ou même tenir ce genre de rencontres. Les groupes de soutien représentent un endroit rassurant où parler, échanger, s’encourager et raconter des anecdotes. Pendant les mois plus chauds, des groupes de marche offrent les avantages additionnels de l’exercice et du plein air, deux facteurs reconnus pour soulager le stress.

Certains groupes de soutien se concentrent sur des besoins spécifiques. À Ottawa, un groupe de veufs a été mis sur pied pour permettre aux hommes de discuter de leurs problèmes liés au deuil et à l’intimé dans un endroit confortable. Le Valley View Funeral Home & Cemetery à Surrey, C.-B., offre des ateliers d’une journée aux enfants ayant perdu un frère ou une sœur, mentionne Marlyn Ferguson, coordonnatrice d’Arbor Care, ainsi que des groupes de soutien pour ceux composant avec un meurtre ou un suicide. Un récent participant lui a dit « c’est l’endroit le plus rassurant pour moi ».

Les membres de ces groupes sont « des étrangers qui finissent par tisser des liens d’amitié », explique Mme Ferguson. « Nous organisons un souper-partage à tous les quelques mois. » De même, « Entre amis » est une série de soirées culinaires organisées par les membres de groupes du salon funéraire Kelly.

Si vous ne voulez pas vous joindre à un groupe, envisagez des séances individuelles de conseils en matière de deuil. Un thérapeute dûment formé peut vous aider à comprendre vos sentiments de détresse et de dépression, et à trouver des façons de gérer vos émotions. Votre salon funéraire peut vous diriger vers un conseiller dans votre région.

Il n’y a aucune solution universelle à la gestion du deuil, ni aucun échéancier pour surmonter la douleur. Mais, souvent, un peu de soutien peut vous aider à prendre le chemin de la guérison.

Catégories : arbor memorial, deuil

Catégories des blogues