Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Les boomers font les choses à leur façon

Article
Article Affiché le

Boomers are doing it their way


			

Le coureur olympique Louis Zamperini a jadis déclaré : « La vie est l’expérience de toutes les choses que vous trouvez intéressantes et fascinantes. Participez à la vie ». Pendant que vous vous occupez de vos proches qui se rapprochent de la fin de leur course et commencez à réfléchir à la vôtre, il importe de réfléchi à la notion de participation.

Qu’avez-vous fait d’intéressant et de fascinant dans la vie? Que pouvez-vous faire pour créer des souvenirs durables pour vous et vos proches? Comment aimeriez-vous que vos proches se sentent au moment de dire leurs derniers adieux? Ces questions sont au premier plan des travaux de Linda Stuart en tant que célébrante.

« Lorsque mon père a commencé à travailler au sein de l’industrie des funérailles, la planification était toujours très traditionnelle et uniforme, et c’était difficile de sortir des sentiers battus », déclare Mme Stuart. « Or, au cours de la dernière décennie, nous avons constaté que les gens recherchent des choses différente – une personnalisation accrue et le désir de créer des expériences. »

Par l’intermédiaire de son travail, Linda a découvert que les baby-boomers commencent à se sentir plus à l’aise avec le sujet du décès. Ils veulent créer des funérailles thérapeutiques et sincères pour leurs proches et pour eux-mêmes.

« Nous avons tous assisté à des funérailles ‘exécrables’ où, par exemple, tout le monde parle de l’engouement de la défunte pour la haute gastronomie, ce que le célébrant interprète, à tort, comme un amour de la popote, car, en réalité, la défunte aimait bien manger, mais détestait faire la cuisine », ajoute Mme Stuart. « Les boomers savent pertinemment qu’ils veulent éviter à tout prix ce genre de service pour eux ou leurs proches. Ils veulent des funérailles ‘agréables’ qui donnent libre cours à tous les sentiments et créent des souvenirs durables pour leurs proches. »

Cette tendance se reflète dans un récent sondage effectué par Arbor Memorial, selon lequel près de la moitié des Canadiens (45 pour cent) désirent personnaliser leurs propres funérailles. Celui-ci a également démontré que 53 pour cent des répondants veulent une « célébration de vie » plutôt qu’un événement dominé par la tristesse.

Mme Stuart recommande six astuces pour vous aider à réfléchir à l’organisation d’une cérémonie de commémoration mémorable :

  1. Anecdotes – Quels moments vous ont aidés à devenir la personne que vous maintenant? Avec qui les avez-vous partagés? Cette personne est la mieux indiquée pour raconter vos anecdotes sous forme d’éloge funèbre.
  2. Symboles et rituels – Vous aimez le golf? Mme Stuart se rappelle une cérémonie où tous les invités ont reçu un tee de golf à leur arrivée et ont été appelés à le déposer dans la voutes abritant les cendres du défunt.
  3. Musique – La musique peut donner le ton à la cérémonie. Songez aux chansons que vous aimeriez faire jouer au début et à la fin de la cérémonie. Choisissez celles qui véhiculent un message percutant pour vos proches.
  4. Expérience – Comment vous sentez-vous quand vos proches vous entourent? Outre les souvenirs, ce sont les sentiments que nous chérissons le plus.
  5. Souvenirs – Comment croyez-vous que les autres se souviendront de vous et quels souvenirs désirez-vous laisser?
  6. Ne faites pas cavalier seul – Invitez d’autres personnes à participer au processus. Demandez à vos parents et amis comment ils imaginent leur processus de deuil.

« Rappelez-vous que vos funérailles ne sont pas organisées à votre intention, mais à celle des gens qui vous aiment », conclut Mme Stuart.

Pour en savoir davantage sur le rôle des célébrants de vie et le parcours de Mme Stuart, cliquez ici.

 

Catégories des blogues