Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Décès des vedettes et notre propre mortalité

Article
Article Affiché le

Prince


			

Jusqu’ici, l’année 2016 nous confronte à une dure réalité. Au crépuscule de 2015, nous avons pleuré la mort des légendes musicales Lemmy Kilmister et Natalie Cole. Ensuite, au cours des premières semaines de 2016, nous avons appris le décès d’autres personnalités emblématiques : David Bowie, Glenn Frey et Alan Rickman. La chanteuse Céline Dion a vécu deux tragédies – d’abord le décès de son mari et, deux jours plus tard, celui de son frère. Et maintenant, quelques mois plus tard, Prince se joint à ce groupe prestigieux de vedettes défuntes.

Bon nombre d’entre nous ont grandi avec au moins une de ces légendes en toile de fond. Chacune d’entre elles a contribué à définir et à influencer une époque et, oui, nous sentions un rapprochement avec elles. C’est ce qui rend leur décès encore plus triste et qui altère quelque peu notre réalité. 

Comme nous l’avons mentionné dans l’article intitulé Robin Williams : plus grand que nature, même dans le décès, les vedettes sont comme de grands amis éloignés, et leur décès crée souvent un vide inexplicable. Or, ces décès plus récents sont encore plus perturbants. Il y en a eu plusieurs en peu de temps et aucune des victimes n’était âgée selon les normes d’aujourd’hui.

Bien que la vie des musiciens soit souvent empreinte d’excès, nous nous attendons en quelque sorte à ce que ceux-ci vivent éternellement. Quand ils décèdent, c’est particulièrement difficile pour nous d’accepter qu’ils étaient humains, comme nous. D’une certaine façon, cela nous force à accepter notre propre fragilité humaine, notre propre mortalité.

Que vous soyez spirituel ou non, il reste que tous les êtres vivants mourront un jour. Donc, en tant que simples mortels, comment pouvons-nous édulcorer cette dure réalité? Voici quelques idées à considérer :

  • Vivez à plein chaque journée. C’est quelque chose que les gens ont tendance à dire quand ils sont à l’article de la mort et qu’il est trop tard. Or, ce n’est jamais trop tard si vous commencez dès maintenant. Si vous vivez chaque journée comme si c’était votre dernière, vous verrez les choses différemment. Vous ferez la distinction entre les choses insignifiantes et importantes – comme dire « Je t’aime » et demander pardon. Peut-être que vous prendrez un risque, amorcerez un virage de carrière ou apporterez un changement de taille à votre vie.
  • Aimez profondément. Ressentez intensément. Savourez les petits moments. Portez davantage attention à votre environnement, comme les oiseaux qui gazouillent dans votre cour, la façon dont le soleil scintille sur l’eau ou les couleurs de l’arc-en-ciel qui se dessine à l’horizon. Faites un effort  pour emmener un ami admirer le ciel étoilé avec vous. Prenez le temps d’observer une abeille récolter le pollen dans une fleur. Écoutez les idées d’une autre personne. Créez des souvenirs impérissables. Pensez à toutes les raisons d’être reconnaissant.
  • Créez votre propre legs. Avez-vous un talent que vous pouvez enseigner à une autre personne? Êtes-vous doué pour la cuisine? La photographie? Avez-vous rédigé une histoire ou un poème, ou même appris à jouer une chanson au piano? Avez-vous essayé de coudre une courtepointe? Il y a une foule de choses qui vous rendent unique. Découvrez votre individualité. Définissez-la et partagez-la avec le monde. C’est ce qu’ont fait ces icônes disparues et c’est peut-être pourquoi nous ressentons leur départ aussi personnellement.  

Donc, pourquoi le décès Prince, David Bowie, Alan Rickman et les autres nous afflige-t-il une tristesse aussi vive, vu que nous ne les connaissions pas? C’est la nostalgie – un désir de revivre certaines expériences, de se souvenir d’une époque révolue et de se rappeler qui nous étions à ce moment-là. Nos sentiments sont tout à fait normaux et réels. Ces artistes ont créé une œuvre qui nous fait vibrer. Ils nous ont inspirés et nous ont aidés à devenir qui nous sommes. Ils font partie de notre vie.

Vous pouvez commencer maintenant à créer vos propres moments de nostalgie. Pensez-y souvent, faites le point sur ce que vous avez déjà accompli et savourez les précieux moments que vous avez vécus. Cela dit, ne cessez de regarder en avant, de rêver, de vous sentir inspirés et d’aspirer au bonheur. La seule constante dans la vie, c’est le changement. Acceptez-le allégrement! Concrétisez vos rêves, et vous deviendrez une icône pour ceux qui vous entourent.

Bien que nous ayons perdu plusieurs personnalités connues cette année, ce n’est pas la fin d’une ère. Ces icônes resteront immortalisées dans leur art et dans notre mémoire. Leurs talents ne meurent pas avec eux, car ceux-ci les ont offerts au monde.

Laurie M. Martin, CTS, EPC
Life Interrupted Inc.

Catégories : deuil

Catégories des blogues