Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Un programme d’exercice pour votre cerveau

Article
Article Affiché le

A Fitness Plan for Your Brain


			

Avez-vous choisi l’exercice comme résolution du Nouvel An? Nous connaissons tous l’importance de s’occuper de notre corps à mesure qu’il vieillit afin de rester heureux et en santé.  Mais saviez-vous qu’il est tout aussi important d’assujettir votre cerveau à des séances d’entraînement?

Le maintien de la santé de votre cerveau peut rehausser votre bonheur et réduire vos risques de maladies mentales. Cela peut vous aider à mener une vie plus épanouie.

Bien que le cerveau se développe principalement pendant l’enfance, des études démontrent qu’il peut aussi le faire à l’âge adulte en raison de sa plasticité, terme désignant la capacité du cerveau de subir des changements physiques sous l’effet de stimuli en créant de nouvelles connexions plus fortes entre ses cellules.

Événements qui déclenchent la plasticité du cerveau :

  • au début de la vie, lorsque le cerveau commence à se développer;
  • après une blessure au cerveau, pour compenser les fonctions perdues;
  • pendant la vie lorsque nous apprenons de nouvelles choses et vivons de nouvelles expériences. C’est particulièrement important, parce que cela signifie que nous pouvons jouer un rôle concret pour rehausser les fonctions cérébrales.

Quatre façons de favoriser la santé du cerveau

  1. Mangez bien : Bien que les scientifiques effectuent toujours des recherches sur les meilleurs aliments pour les cerveaux vieillissants, un bon point de départ consiste dans une alimentation saine axée sur des poissons gras (riches en gras oméga 3, qui sont bons pour la santé), les légumes, les noix et les fruits non-farineux (comme les petits fruits), lesquels contiennent des composantes qui rebutent les radicaux libres. Optez le plus possible pour des aliments frais; vous avez intérêt à éviter les aliments transformés parce que les agents de conservation ont été liés à la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.

  2. Bougez : L’activité physique avantage tant le cerveau que le corps. La Société Alzheimer Canada explique qu’un mode de vie sain peut réduire les risques de démence et même reporter son développement. Cela s’explique par le fait que l’exercice favorise la circulation du sang, qui nourrit le cerveau, réduit le stress et atténue le risque d’être atteint par d’autres maladies, comme les maladies cardiaques, les ACV et le diabète. 

    La clé consiste à se concentrer sur le terme « activité », plutôt qu’« exercice ». Optez pour une vie active : marchez plutôt que prendre l’auto, empruntez les escaliers et tentez de bouger pendant votre routine quotidienne. Votre médecin peut aussi recommander un programme d’exercice qui convient à vos objectifs de santé particuliers.

  3. N’arrêtez jamais d’apprendre : Les études démontrent que le processus d’apprentissage renforce les connexions (synapses) du cerveau. Ainsi, faites des activités stimulantes, comme les mots croisés ou les Sudoku. Vous avez toujours voulu perfectionner votre anglais ou apprendre le piano? C’est le moment ou jamais! Selon les études, les jeux qui font appel à la mémoire, l’apprentissage de nouvelles aptitudes physiques, comme jouer un instrument ou danser, ou l’apprentissage d’une nouvelle langue sont tous des façons d’accroître la taille de votre cerveau et de le renforcer.

  4. Faites des activités sociales : Les études ont également démontré que les contacts sociaux fournissent des avantages cognitifs qui vont au-delà du soutien émotionnel. En partageant des expériences avec un ami, vous stimulez votre motivation, renforcez votre mémoire et avantagez votre stabilité émotionnelle en tenant le stress en échec.

En combinant les activités sociales avec les trois autres (bien manger, faire de l’exercice et apprendre), vous aurez encore plus de plaisir! Assistez à une classe de yoga, découvrez un sujet intéressant en faisant de nouvelles connaissances ou préparez un repas avec des amis.

La socialisation est inhérente à la nature humaine. Les êtres humains sont des animaux sociaux. C’est d’ailleurs pourquoi notre cerveau est si gros! Alors, sortez et profitez de la vie – votre cerveau vous en remerciera.

Catégories des blogues