Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Qu’advient-il de vos comptes sur les médias sociaux après votre décès?

Par Shannon Burberry, gestionnaire de salon funéraire,
Forest Lawn Funeral Home & Cemetery

Article
Article Affiché le

What Happens To Your Social Media Accounts After Your Death?


			

Shannon Burberry

Shannon Burberry

  

Les médias sociaux continuent d’occuper une place constante dans nos vies quotidiennes. Bon nombre d’entre nous accèdent chaque jour à nos comptes pour entretenir des contacts, partager des photos et créer des souvenirs avec nos amis et le monde numérique.

Nous utilisons les médias sociaux pour immortaliser des souvenirs instantanés et en re-partager d’autres avec nos réseaux, un peu comme un journal intime. En publiant continuellement et en songeant à notre prochain moment partageable, nous oublions souvent de réfléchir à l’empreinte numérique que nous laisserons quand nous ne serons plus en mesure de la mettre à jour ou modifier nous-mêmes.

Si vous n’avez jamais réfléchi à ce qui adviendra de votre présence numérique après votre décès, vous n’êtes pas seul. À l’instar de la planification de vos funérailles, c’est important de réfléchir à ce qui advient de votre présence en ligne quand vous n’êtes plus là pour la gérer.

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte au moment de déterminer l’allure de votre vie numérique après votre décès, de concert avec les mesures que vous pouvez prendre pour gérer vos données.

Dressez une liste de vos comptes et mots de passe

Au moment de réfléchir à votre plan de vie numérique, vous devez créer une liste de vos comptes, y compris vos codes d’identification et vos mots de passe. Même si vos êtres chers en connaissent quelques-uns, une liste complète, y compris les renseignements sur vos comptes de courriel, veillera à ne rien laisser au hasard.

Conservez cette liste avec vos autres renseignements personnels, comme vos registres financiers et médicaux. Ou, songez à ranger ces renseignements dans un système sécurisé de gestion des mots de passe en ligne.

À l’instar de laisser vos renseignements bancaires à un proche, ces détails peuvent vous aidera à préserver les souvenirs en ligne que vous désirez laisser, à protéger votre empreinte numérique et à la laisser entre les bonnes mains.

Nommez un contact légataire

Vous serez peut-être étonné d’apprendre qu’ Instagram et sa société mère, Facebook, sont les seuls réseaux sociaux qui offrent, en ce moment, l’option de nommer un contact légataire.

Selon Facebook, « un contact légataire est une personne que vous choisissez pour gérer votre compte de commémoration. Cette personne sera en mesure d’écrire une publication ancrée pour votre profil, de répondre aux nouvelles publications d’ajout et de changer votre photo de profil. Elle ne pourra pas ajouter de nouvelles publications ou lire vos messages ». Facebook offre aussi à ses utilisateurs l’option d’établir un rappel annuel pour passer en revue leur contact légataire, qu’ils peuvent modifier en tout temps.

Tenez un entretien avec vos parents et amis

Bien que le sujet du décès ne soit pas facile à aborder, songez à tenir un entretien ouvert avec vos parents et amis concernant votre empreinte sur les médias sociaux.

Vous pourriez le faire pendant le souper ou en parlant d’une récente mise à jour ou photo publiée en ligne. Plutôt que de vous concentrer sur le décès, parlez des façons dont vous et votre être cher planifiez en vue de votre existence post-mortem. Cela peut mener à une conversation plus intéressante et ouverte, tout en représentant un tremplin pour parler d’autres aspects de la vie à envisager dans vos plans.

Décidez comment procéder

Après avoir décidé ce qui adviendra de votre empreinte numérique, songez à ajouter ces volontés à votre testament ou dans une lettre distincte remise à votre contact légataire.

Si vous avez des plans différents pour chaque compte, assurez-vous d’inclure des détails dans vos instructions, comme l’endroit où vous avez rangé vos informations de connexion. Rappelez-vous que vos parents et amis proches voudront peut-être continuer d’avoir accès à vos comptes de média social pour revivre et chérir des souvenirs mémorables et se rappeler les beaux moments vécus avec vous. Vos profils sur les médias sociaux peuvent être utilisés pour permettre aux gens d’y publier leurs condoléances. La création d’un groupe semble être populaire auprès de la jeune génération.

Si vous préférez une présence plus discrète, précisez les souvenirs que vous désirez préserver en ligne et ceux que vous voulez enlever.

Peu importe votre décision, ayez confiance que vos proches respecteront vos volontés. Vos comptes de média social et les souvenirs que vous y avez publiés peuvent représenter une source de réconfort pour vos parents et amis.

Catégories des blogues