Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Les jardins bahá’ís d’Arbor : une célébration de la diversité et de l’esprit communautaire

Par Emma Givens, blogueuse invitée

Article
Article Affiché le

Entrée du jardin baha'i. Photo par Kelly Brigley, gestionnaire de projet, Arbor Memorial

Le Canada est riche dans sa diversité, de sa flore et de ses paysages aux personnes qui y habitent. Le salon Capital Funeral Home & Cemetery est un des emplacements d’Arbor Memorial où cette diversité est mise en valeur d’une façon particulière. En plus de desservir plusieurs communautés multiculturelles de la grande région d’Ottawa,  le cimetière de Capital renferme tout premier jardin bahá’í de l’Ontario. Construit en collaboration avec neuf secteurs de l’Assemblée spirituelle des Bahá’ís à Ottawa, c’est un lieu de repos final empreint de beauté et de tranquillité.

La communauté bahá’íe est en plein essor à Ottawa, ses liens reposant davantage sur les croyances communes de ses membres que sur leur identité ethnique ou linguistique. Cette unité dans la diversité est l’une des forces et des valeurs de base de cette communauté. C’est pourquoi, lorsque  son Assemblée spirituelle a abordé Capital en 2016, celle-ci a encouragé les concepteurs et les horticulteurs d’Arbor à adopter une approche créative à l’égard de l’élaboration du nouveau jardin.

Les planificateurs d’Arbor ont rapidement décidé d’orienter le jardin bahá’í vers Haïfa, en Israël, à l’est. Les jardins suspendus de Haïfa sont le centre spirituel des Bahá’ís, et plusieurs d’entre eux y effectuent des pèlerinages pour faire du bénévolat. Bien que le climat d’Ottawa soit différent de celui d’Israël, les caractéristiques de base du jardin, y compris la diversité de sa flore et de ses couleurs, y ont été incorporées et en représentent le symbolisme principal.

D’abord, le jardin a été créé pour évoquer l’étoile à neuf pointes des Bahá’ís, et un spécimen d’arbre différent est planté dans chaque pointe. Ces arbres ont été choisis pour leur singularité et leurs bienfaits d’aromathérapie.  L’objectif consiste à inciter les visiteurs à profiter du moment présent en faisant appel à tous leurs sens, dont le toucher, l’odorat et la vue. Parmi les espèces d’arbres, on retrouve le lilas, le févier épineux, le pin, le tremble, le tulipier et l’érable argenté.  Un chêne arrime chaque coin, alors que le ginkgo y est planté à titre de symbole préhistorique.

Les fleurs occupent aussi une place importante dans le jardin. Les roses ont une profonde signification symbolique. Baha’u’llah, fondateur de la religion bahá’í e, mentionne les roses plus que toute autre fleur dans ses écrits. Celles-ci servent souvent de métaphores pour expliquer d’importantes leçons bahá’íes, telles que l’unité, la diversité, l’amour de Dieu et la santé spirituelle.

D’autres fleurs ont été choisies pour leur présence dans les écritures, pour leur beauté, pour leur fragrance ou pour leurs couleurs vives. Les concepteurs d’Arbor optent pour des fleurs vivaces parce qu’elles fleurissent chaque année et parce qu’ elles s’enchevêtrent naturellement avec le temps, ce qui cadre avec l’importance accordée par les baha’is à l’interdépendance de la communauté.

Le jardin bahá’í accueille ses visiteurs à l’aide d’une arcade portant des plaques en bronze, en français et en anglais, commémorant son ouverture en 2016. Il comporte divers monuments commémoratifs. La communauté bahá’íe d’Ottawa a tendance à préférer les plaques en bronze, mais nous offrons aussi des monuments verticaux plus traditionnels. Conformément aux règles d’inhumation bahá’íes, Arbor offre des cercueils en bois franc.

Au service de la communauté bahá’íe d’Ottawa

Le salon Capital est fier de proposer des services commémoratifs complets, sur place, aux membres de la communauté bahá’íe. Il offre un espace réservé aux préparatifs de sépulture, approuvé par le groupe de travail de l’Assemblée spirituelle.

L’Assemblée spirituelle d’Ottawa bénéficie également d’un mémorandum de compréhension spécial, rédigé à l’intention des personnes qui désirent planifier à l’avance leurs derniers arrangements au jardin bahá’í, le tout dans le but de remédier aux préoccupations de la communauté.

De plus, pour l’achat de chaque tranche de 20 espaces d’inhumation dans le jardin bahá’í, Capital a promis d’en offrir un gratuitement à une famille dans le besoin. L’Assemblée spirituelle d’Ottawa sera en mesure de choisir les familles qui recevront ces espaces.

Journée d’embellissement

En juin, Capital tiendra une journée d’embellissement au jardin bahá’í. Pendant cet événement rassembleur agréable, nous revigorerons le jardin en y plantant des fleurs vivaces aux couleurs vives. Derek Lemelin, spécialiste de Capital pour la communauté bahá’íe, partagera son inspiration pour le jardin et pourra répondre aux questions.

Pour plus de renseignements sur le jardin bahá’í ou sur la journée d’embellissement, veuillez appeler Derek Lemelin, représentant spécialisé, au (613) 558-2085, ou contacter le salon Capital Funeral Home & Cemetery

Catégories des blogues