Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Un mot tabou

Par Shannon Burberry, gestionnaire de salon funéraire,
Forest Lawn Funeral Home & Cemetery

Article
Article Affiché le


			

Shannon Burberry

Shannon Burberry

  

Le terme « funérailles » est souvent mal compris. Il peut être défini et interprété différemment selon le vécu des gens ou de ce qu’ils ont entendu à ce sujet. Bien que certaines personnes soient à l’aise avec cette notion, celle-ci alarme d’autres personnes. Or, j’ai observé que plusieurs personnes comprennent mal ce en quoi consistent des funérailles, et c’est là que j’entre en jeu à titre de directrices des funérailles.

Le rôle des directeurs des funérailles ne se limite pas à la planification

Bien que bon nombre d’entre nous appréhendent les discussions entourant les funérailles et le décès, certains ont la même réaction quand je leur explique mon rôle. Lorsqu’ils apprennent comment je gagne ma vie, ils disent deux choses : « Vous semblez heureuse de travailler dans un salon funéraire » et « Je ne veux pas de funérailles ». C’est une réaction automatique en raison des stéréotypes entourant les funérailles et les émotions y afférentes.

Bien que je sois souvent confrontée à ces préoccupations et réactions, j’ai appris la résilience dans ma vingtaine. Ma carrière m’a appris à être optimiste dans des circonstances difficiles. C’est pourquoi ces remarques n’atténuent pas ma passion.

En tant que professionnels des funérailles, nous avons appris à faire des adieux. Nous sommes doués pour l’écoute et retenons certaines des choses que les gens nous disent afin de leur suggérer des idées uniques pour le service funéraire. En 26 ans, j’ai dû évoluer et changer afin d’être en mesure de répondre au besoin des familles. Les gens nous appellent « croque-mort », mais je crois que nous sommes des « croque-vie », des créateurs. Nous sommes doués pour la conception et la réalisation de funérailles empreintes de signification.

En quoi consistent réellement des funérailles?

Comme je suis directrice des funérailles depuis bon nombre d’années, je sais que le terme « funérailles » a tendance à faire grimacer. Or, c’est important de définir ce terme et ses composantes avec exactitude. Les films et les émissions de télévision ont créé une image sombre et lugubre des funérailles, mais ils omettent généralement d’éduquer les gens sur leurs caractéristiques.

Quand les gens me parlent de leurs funérailles, ils me disent souvent qu’ils veulent une fête, et non un événement sombre, et qu’ils veulent ensuite être crématisés. Quand je pose des questions plus poussées, ils décrivent un événement avec des gens, de la nourriture et de la musique. Alors, je réponds : « Donc, c’est bien des funérailles que vous voulez. ». Les funérailles sont conçues pour ceux qui vivent toujours et la crématisation est une méthode de disposition parmi de nombreuses autres.

Désignez cet événement comme vous le voulez – fête, rassemblement, adieu, service commémoratif ou veille funèbre – pour un directeur des funérailles, c’est un service funéraire.

L’importance des funérailles

Certaines personnes croient que le coût n’en va pas la peine quand il s’agit de funérailles. Je leur explique alors que celles-ci n’ont pas besoin d’être grandioses ou coûteuses pour être empreintes de signification.

À mon avis, le processus de planification des funérailles, jusqu’aux quelques jours qui les suivent, représente le début du processus de deuil. C’est l’occasion de célébrer le vécu d’une personne. Il y a d’innombrables façons de le faire et, quand on inclut des parents et amis, nous pouvons rendre un hommage approprié qui ne sera pas oublié de sitôt. N’est-ce que pas ce que nous voulons tous?

Je chéris la mémoire de ceux que j’ai aimés et perdus. Je me souviens d’eux dans ce que je vois, que j’entends et que je lis. Je ne me rappelle pas tous les aspects de leurs funérailles, de la couleur du cercueil, des fleurs qui étaient exposées ou de la musique qui jouait; mais je me souviens de ce que j’ai ressenti.

Souvent, les funérailles sont l’occasion de rendre hommage à un défunt en soulignant ses activités préférées. Au cours des dernières années, j’ai aidé les familles à créer une gamme de services personnalisés, y compris un service pour un adepte de la moto, où l’urne a été rangée dans un sac à dos et transportée sur une moto. C’était décidément une façon moins traditionnelle de faire les choses!

Il n’est jamais trop tard pour surmonter vos peurs

Même si certaines situations nous mettent mal à l’aise, il n’est jamais trop tard pour changer nos perceptions et nos opinions à l’égard de l’avenir. Quand il est question de funérailles et de mort, prenez la conversation avec un grain de sel. En examinant ces concepts d’un œil différent, vous pourrez plus facilement en parler.

Le meilleur moment pour surmonter vos peurs et devenir à l’aise avec un sujet ou un concept, c’est maintenant. Prenez le temps de parler à vos proches et entamez des conversations sans tarder sur la planification des funérailles. Cela facilitera les décisions et la planification le moment venu de célébrer votre vécu.

Catégories des blogues