Apprendre. Partager. Planifier.

Explorez nos nouvelles, articles, blogues et vidéos

Conseils pour une vente de bric-à-brac réussie

Article
Article Affiché le

Yard Sale Tips and Tricks


			

Au Canada, les ventes de bric-à-brac battent leur plein pendant la période allant du printemps à l’automne. Si vous désirez désencombrer votre maison et faire un peu d’argent, une vente de bric-à-brac pourrait être la solution idéale. Voici certains conseils pour assurer sa réussite :

Vérifiez les règlements
Avant de planifier votre vente, vérifiez le règlement applicable de votre municipalité. Par exemple, le site Web de la ville de Toronto consacre une page aux règlements relatifs aux ventes de bric-à-brac.  Parmi les règles : les propriétaires peuvent tenir un maximum de deux ventes par année, bien que chacune puisse s’étendre sur deux journées consécutives. Aucun permis n’est requis, mais les panneaux d’affichage doivent être retirés une fois la vente terminée.

Choisissez l’endroit, l’heure et la date
Si votre allée n’est pas spacieuse ou bien située et que la rue offre peu de stationnement, demandez d’emprunter l’espace d’un parent ou ami. De cette façon, vous pourrez aussi organiser une vente multi-familiale, ce qui aidera vos partenaires à faire eux aussi un peu d’argent et attirera plus de clients potentiels.

Au moment de choisir la date, les fins de semaine sont généralement idéales. Commencez tôt – même 8 h peut être tard pour les fervents adeptes de ce genre de vente.

Réunissez les objets à vendre
Songez à vendre les objets que vous ne voulez plus ou que vous n’avez pas utilisés depuis des mois. Ne vous contentez pas de choisir des objets que vous achèteriez vous-même – certaines personnes aiment rafistoler des articles brisés ou sont en quête de matériaux pour un projet d’art.  Si c’est un objet dont vous ne voulez plus et qu’il est sécuritaire, incluez-le dans votre vente. N’oubliez pas de consulter vos enfants adultes avant de vendre leurs vieux jouets ou leurs collections.

Après avoir choisi les articles à vendre, apposez-y un prix – il suffit d’avoir un rouleau de ruban-cache adhésif et un marqueur permanent.

Si vous n’avez jamais organisé de vente de bric-à-brac, vous auriez peut-être intérêt à en visiter quelques-unes pour avoir une idée des prix acceptables. Pour les objets de plus grande taille, jetez un coup d’œil à Craigslist et Kijiji. On se fie généralement à la règle empirique du 50-30-10 :  50 % du prix de détail pour les objets neufs ou inutilisés; 30 % pour les articles légèrement usés et 10 % pour les objets bien usés.

Si vous avez beaucoup d’articles d’une catégorie, comme des livres ou des DVD, vous pourriez songer à fixer un prix collectif pour un ensemble d’articles.

Annoncez votre vente
Pour répandre le mot, songez à annoncer votre vente sur des sites gratuits comme Craigslist et Kijiji. Vous pouvez aussi le faire à l’aide de vos comptes Facebook, Instagram et Twitter, tout en mettant en lumière la marchandise offerte. Si votre communauté a sa propre page Facebook, vous pouvez aussi y afficher des détails sur votre vente.

Fabriquez des panneaux et installez-les dans votre quartier. Indiquez-y la date, l’heure, l’adresse et une flèche bien orientée. N’oubliez pas de les enlever après la vente!

Organisez-vous
La veille de la vente, au plus tard, assurez-vous d’avoir tout ce dont vous avez besoin : des chaises pour vous et vos assistants, des tables ou des surfaces planes pour exhiber les articles et un présentoir pour les vêtements.

Assurez-vous d’avoir amplement de monnaie, y compris des petites coupures et des pièces de 2 $, de 1  $ et de 25 sous. Placez l’argent dans vos poches, un tablier ou un sac banane.

Installez-vous pour vendre
Commencez à vous installer au moins une heure avant la vente pour vous assurer d’être prêt pour les  clients hâtifs.  Mettez en valeur les meilleurs articles pour susciter l’intérêt des passants.

Si vous vendez des appareils électriques, ayez une rallonge à portée de la main pour montrer qu’ils fonctionnent. Pour les articles à pile, ajoutez-en pour présenter les articles en action.

Soyez disposé à négocier, surtout vers la fin de votre vente. Et une fois la vente terminée, déterminez quoi faire des articles non vendus : les conserver pour une vente ultérieure, les offrir à une oeuvre de bienfaisance ou ou les donner.

Catégories des blogues